Les GR® de liaison et secondaires

 

GR® 413 : DE LA VALLÉE DU CHER À LA VALLÉE DE LA LOIRE

 

 

Le GR® 413 assure bien plus qu’une liaison entre la vallée du Cher (GR® 41) et le GR® 3, via le GRP® des Châteaux. Il permet de découvrir la Sologne, nature sauvage de forêts, étangs et bruyères, qui ne demande qu’à se laisser apprivoiser. Depuis les bords du Cher, rejoignez la  forêt. Passez la Pêcherie et la maison de Garde, puis franchissez le ruisseau Saint-Marc puis la Sauldre, rivière indissociable du cadre de vie romorantinais. Possession des comtes de Blois, Romorantin, capitale de la Sologne, est dotée de fabuleux atouts intra muros telle l’actuelle demeure du sous-préfet qui se trouve être l’ancien château de la ville où naquit en 1499 Claude de France, qui épousa en 1514, le futur roi de France, François 1er. Rue de la tour, l’hôtel de Rère est un vieux logis à pans de bois et à tourelles du XVe s. La Chancellerie, le Carroir Doré et l’hôtel St-Pol sont trois constructions remarquables qui se succèdent rue de la Résistance.

 

GR® 353 : DE VENDÔME À BLOIS

 

 

De Vendôme, par les bois d’Huchigny, traversez la Houzée face aux bois de Villemalin. Longez le cours d’eau et traversez à nouveau au  moulin de Malignas. Passez devant le château de Coudray, contournez-en les bois et gagnez Selommes. Par les bois de Freschines, rejoignez Champigny-en-Beauce, village qui fut transformé au XIXe s. par Philibert Dessaignes, concepteur de la « Cité Agricole », puis, à travers la plaine beauceronne, Averdon, puis Marolles (château de Pezay). Quoi de plus emblématique que les champs de blé ondulant au vent pour représenter la Beauce ? Symbole de l’énergie et de la liberté, le vent sera un élément identitaire de votre randonnée. Descendez  vers le moulin de Varennes, et aux bois de Beaumont, en suivant le GR®, découvrez la vallée de la Cisse en passant successivement. La Cisse est le lien naturel entre la Beauce et la Loire dans laquelle elle se jette, arrosant au passage Molineuf (étymologiquement « Moulin Neuf »). La Cisse à cause de sa configuration se prêtait bien à l’installation de moulins dès le IXe s. : un débit régulier et une dénivellation de 20 mètres. Les moulins de la Cisse ont donc servi à moudre les céréales produites en Petite Beauce. De Chouzy-sur-Cisse, allez sur Onzain, traversez la Loire et, rive gauche, allez sur Chaumont-sur-Loire.

 

GR® 31 et 3 C : LE CANAL DE LA SAULDRE

 

Le projet était de relier Blancafort, où on pouvait exploiter une carrière de marne, à la ligne de chemin de fer Orléans-Vierzon, achevée en 1847, pour distribuer ensuite le matériau calcaire dans toute la Sologne afin d’amender les terres acides. Un premier itinéraire, construit entre juillet 1848 et avril 1849 par 1500 chômeurs des Ateliers Parisiens, fut presque complètement abandonné. Repris sous le Second Empire en 1852, le canal relia Blancafort à Lamotte-Beuvron en 1869. Abandonnée en 1918, la marne fut remplacée par la chaux puis les engrais. Le canal servit dès lors à transporter cailloux, moellons, bois et briques. Déclassé en 1926, le canal de la Sauldre demeure un  élément du patrimoine solognot de premier ordre. Lamotte-Beuvron - Pierrefitte-sur-Sauldre : 19 km. Depuis Lamotte-Beuvron (garage de péniches), longez le canal vers l’est et passez les écluses de La Vossonerie, de Pinas, de Tracy, de Montfranc (qui fait face au  château). À l’écluse des Jarriers, le GR® 31 quitte le canal. Traversez le premier tracé du canal (celui de 1849). Puis descendez vers le Tertre des Mousses. Rejoignez la Boulatte et remontez vers Pierrefitte-sur-Sauldre.

 

Cliquer sur les itinéraires en rouge sur la carte pour connaître les noms des GR® (certains tronçons de GR® empruntent les mêmes sentiers que les GR® de Pays (en orange) )